A la maison

Faire du sport et soutenir ses prestataires locaux

Bonjour reconfinement et adieu les odeurs de transpirations de gens que l’on ne connaît pas, les guerres de placement du step pour bien voir le prof (c’est du vécu) et la flemme de sortir le nez de chez soi à 19h54 en plein mois de Novembre. On n’est pas bien chez soi au chaud finalement ? Mais on ne va pas se laisser aller pour autant, surtout que la saison de la tartiflette est bien entamée ! On vous propose donc de faire du sport ET soutenir ses prestataires avec notre sélection sport pendant le confinement. Alors, on y go ? Ouiii !

Faire du renforcement musculaire avec Upside Down Rennes           

On commence cette sélection sport pendant le confinement avec Amandine, qui gère un studio de danse aérienne à Rennes. En temps normal, ce sont donc des cours de pôle dance qui sont proposés au studio. Avec le confinement, l’activité s’est diversifiée dans le renforcement musculaire, le stretching et l’enseignement de chorégraphies avec une chaise. L’occasion parfaite pour tester de nouvelles activités. Pour celles qui sont équipées, des cours de pôle dance sont aussi dispensés en ligne.

Les cours

  • Chorégraphies avec une chaise
  • Stretching
  • Renforcement musculaire
  • Pôle dance (attention, il faut avoir le matériel)

Du lundi au samedi, en soirée autour de 19h-20h

Un cours en ligne 15€, 5 cours 62,50€, 10 cours 100€

L’inscription

Vous pouvez vous inscrire en cliquant directement sur le cours qui vous plaît sur le planning.


Cours de yoga en famille avec Kerfit

Il y a aussi le studio de bien-être et remise en forme Kerfit, qui propose à la fois du yoga, du cross training, des pilates. Ils pensent à tout le monde avec des cours aussi pour les femmes enceintes et les cours parents-enfants. 

Les cours

  • Yoga
  • Cross-training
  • Pilates
  • Body zen
  • Yoga parents-enfants
  • Yoga femmes enceintes

Du lundi au samedi, en journée et en soirée

5€ par cours

L’inscription

  1. Repérer le cours de votre choix sur leur planning : https://kerfit.fr/planning/ (le planning est en bas de page)
  2. Recharger son compte Kerfit avec des cours « Visio live »
  3. Réserver le créneau qui vous intéresse
  4. Le jour du cours, vous recevrez un lien pour rejoindre la réunion Zoom dans votre boîte mail (environ 2 heures avant le début du cours).

Du Yoga en illimité avec Yoga Shala

Du 5 au 29 novembre, Yoga Shala propose THE pack pour tous les accros au yoga avec un accès pour tous les cours de yoga en illimité. C’est le moment de tester le yoga asthanga, vinyasa, hatha. Tous ces termes barbares que nous sortent les copines qui adorent faire le chien tête en bas.

Les cours

  • Yoga Asthanga
  • Yoga Vinyasa
  • Hatha Yoga tradionnel
  • Yin Yoga
  • … 10 cours différents

Du lundi au samedi, en journée et en soirée

Une offre tout compris de 59€ pour accéder à la plateforme en illimité pendant 4 semaines.

L’inscription

  1. Se créer un compte sur Bsport
  2. Acheter l’offre à 59€
  3. S’inscrire aux cours qui vous intéressent sur Bsport
femme en position du lotus chez elle

Du sport quand on veut avec l’Orange Bleue

Enfin, si les horaires fixes c’est trop peu pour vous, alors pas de panique, vous pouvez aussi opter pour télécharger les cours en ligne de l’Orange Bleue. L’Orange Bleue c’est le groupe sportif n°1 du fitness en France et c’est Rennais.

Les cours

De tout, comme si on était au club, avec leur spécialité : les cours Yako. On part donc sur des cours :

  • Renfo
  • Cardio
  • Wellness
  • Muscu

Les cours sont accessibles 24h/24 et 7j/7, téléchargeables.

Deux formules au choix en fonction de l’engagement.

L’inscription

L’inscription se fait directement en ligne sur leur site internet, dans l’onglet « Cours en ligne » pour souscrire à leur offre.


Et comme après tout ce sport vous serez en hypoglycémie, on rappelle qu’on a partagé il y a quelques jours la recette du feuilleté poire-chocolat, avec de la poudre d’amande… Voilà, on vous laisse sur cette note sucrée ! Si vous avez l’opportunité de tester un de ces cours, dites-nous ce que vous en avez pensé !

Le feuilleté poire chocolat

Maintenant que nous sommes de nouveau confinés, les week-ends vont être parfait pour se remettre à cuisiner. Aujourd’hui, on voulait vous partager une recette maison, que ma tata m’a confiée quand j’étais petite. Je la trouve particulièrement adaptée en moment parce-qu’elle ne demande pas trop d’ingrédients, il y a des fruits de saison et du chocolat fondu pour se réchauffer. On vous présente en avant-première : le feuilleté poire chocolat.

Ingrédients pour la réalisation de 4 feuilletés poire chocolat

Ce qui est super pratique avec cette recette de feuilleté poire chocolat c’est qu’elle est aussi gourmande que rapide à faire ! On n’a pas la frustration de passer 3 heures en cuisine pour que ce soit mangé en 10 minutes. Et puis petit bonus, on va utiliser uniquement des ingrédients que l’on a souvent dans les placards. Que demander de plus ?

Il vous faudra :

  • – Une pâte feuilletée
  • – Entre 2 et 4 poires en fonction de leur taille (des fruits frais ou en boîte)
  • – De la poudre d’amande
  • – Du sucre roux
  • – 100g de chocolat pâtissier

Préparation

Alors attention les yeux, ça va être super rapide !

On commence par mettre le four à chauffer à 180°C.

Ensuite on épluche les poires et on les coupe en deux.

On va étaler la pâte feuilletée et on va la diviser en quatre parts égales.

Sur chaque part, on va répartir nos morceaux de poires, ajouter un peu de sucre roux et une cuillère de poudre d’amande.

On va terminer en faisant un pliage : on replie le coin droite, le coin gauche et le coin central vers le milieu. Puis on met le tout au four pour 15 minutes.

En attendant la cuisson, on va faire fondre le chocolat au bain-marie.

Quand les petits feuilletés sont prêts, il ne restera plus qu’à faire couler le chocolat fondu par dessus nos feuilletés et à les déguster illico presto.

Autre recette de saison

On vous repartage une autre recette de saison : le gratin de courges spaghetti à l’italienne ! Spoiler alert : il y a de la mozzarella et de la courge spaghetti. Mais pas que ! La recette nous vient de l’association Citrouilles & Co, qui vend des citrouilles en faveur du Téléthon. Vous pouvez retrouver toutes les créations qu’ils ont fait à l’occasion d’Halloween sur leur page Facebook.

Atelier DIY Jack O’lanterne pour Halloween

Vous connaissez tous la fameuse citrouille d’Halloween ? Celle qu’on évide et que l’on sculpte d’un visage grimaçant éclairé par une bougie. L’un des emblèmes phares de cet évènement… Sachez qu’à la base c’était un navet ! Ou plutôt la lanterne de Jack Stingy éclairant son chemin d’errance. Découvrons cette légende d’Halloween.

La légende d’Halloween de Jack O’Lantern

L’histoire de Jack Stingy

Cette légende d’Halloween est celle de Jack Stingy, maréchal ferrant, avare, ivrogne, manipulateur et méchant.

Il est dit qu’un soir dans une taverne, Jack Stingy rencontra le diable. Ce dernier, comme à son habitude, tenta de convaincre Jack de lui laisser son âme en échange de faveurs diaboliques. Sur le point d’accepter, Jack demanda alors au diable de lui payer un dernier verre. Le diable, après hésitation, se transforma en pièce de six Pence afin de payer le tavernier. Mais au lieu de cela, Jack s’empara prestement de la pièce et l’a mise dans sa bourse. Celle-ci contenant une croix d’argent emprisonna le diable qui ne pouvait plus se transformer à nouveau…

Jack obtient donc du diable une faveur : celle que le malin ne vienne pas lui réclamer son âme durant les dix prochaines années. Le diable accepta et retourna bredouille en enfer.

Dix ans s’écoulèrent pour Jack avant qu’il ne recroise le chemin du diable venu lui réclamer son dû. Sur une route de campagne il était là, attendant l’âme de Jack. Alors, réfléchissant à vive allure Jack lui demanda une dernière faveur : “Je vais venir, mais d’abord, pourrais-tu cueillir une pomme de cet arbre pour moi ?”. Le diable grimpa à l’arbre et s’accrocha aux branches pour récupérer une pomme. Jack profita du moment pour sortir son couteau et graver une croix sur l’arbre, emprisonnant donc de nouveau le diable.

Sans solution, ce dernier accepte la proposition de Jack : ne plus jamais réclamer son âme…

Ce n’était que partie remise

A la mort de Jack, l’entrée au paradis lui fut refusée à cause de sa vie d’ivrogne et de malice. Quant aux portes de l’enfer, le diable lui refusa également en lui rappelant sa promesse, celle de ne jamais réclamer son âme. Jack réussi néanmoins à convaincre le diable de lui laisser un bout de charbon des enfers pour éclairer son chemin dans le noir.

Il plaça alors le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et se vit condamner à errer sans but jusqu’au jour du jugement dernier. Chaque année il réapparaît le jour de sa mort : à Halloween. Alors que pensez-vous de cette légende d’Halloween ?

Navet ou citrouille ?

La légende provient d’un vieux conte irlandais et les premières traces écrites de Jack O’Lantern datent de 1700. Néanmoins, il y a fort à parier que cette légende soit plus ancienne et appartiendrait aux traditions transmises oralement.

L’habitude irlandaise de creuser des lanternes dans des navets se perdit petit à petit.

Suite à une grande famine et pénurie alimentaire, de nombreux irlandais partirent en Amérique entre 1845 et 1850, entraînant avec eux leurs contes et traditions. Mais sur place le navet était rare, à l’inverse de la citrouille, qui plus est ce creuse mieux !

Atelier DIY d’Halloween

Maintenant que nous savons tous d’où vient la légende, à nous de réaliser nos plus belles décorations pour Halloween !

C’est une activité idéale à faire en famille avec les enfants, alliant activité manuelle et légendes.

Le matériel à prévoir

  • courge Jack O’Lantern
  • couteau
  • crayon à papier
  • feutre
  • cutter de scrapbooking
  • bougie chauffe-plat

Etape 1 : préparer la lanterne

Pour réaliser cet atelier, il est plus pratique de trouver une courge spéciale Jack O’Lanterne parce-qu’elle est déjà pratiquement vide.

Nous allons commencer par la laver et à l’aide d’un couteau on va retirer son chapeau puis l’évider.

Etape 2 : dessiner dessus

Ensuite, on va la personnaliser ! Il y a de chouettes inspirations de dessins sur Pinterest pour trouver quel visage grimaçant nous allons faire. Armés d’un crayon puis d’un feutre, nous avons dessiné dessus.

On dessine au crayon puis on repasse au feutre quand on est satisfait

Etape 3 : réaliser les découpes

Avec un cutter de scrapbooking, nous allons donner vie à notre citrouille en suivant notre dessin.

Etape 4 : ajouter une bougie

On finit notre œuvre en ajoutant une bougie de type chauffe-plat et éteint les lumières. Wahou ! Bon notre citrouille est plutôt mignonne qu’effrayante.

Vous êtes à la recherche d’autres idées d’activités pour les vacances de la Toussaint ? On a ce qu’il vous faut par ici :

Peur et frisson au programme d’Halloween

Manoirs hantés, fantômes, et citrouilles lanternes… tremblez devant le programme d’Halloween en Ille-et-Vilaine. Cette célèbre fête d’origine celte a de quoi ravir les enfants comme les parents durant les vacances de la Toussaint.

Halloween, une tradition des temps anciens

Halloween est au départ une fête celtique d’origine irlandaise : le nouvel an celtique ! En effet, il y a environ 2 500 ans, le calendrier celte ne se terminait pas le 31 décembre, mais le 31 octobre. Et cette dernière nuit de l’année était la nuit du dieu de la mort Samain.

En octobre, les nuits se rallongent et la légende raconte que les fantômes en profitaient pour rendre visite aux vivants. Alors pour éviter que les fantômes ne viennent les hanter, les Celtes avaient quelques rituels dont celui de s’habiller avec des costumes terrifiants pour faire peur aux fantômes. Ce sont les immigrés Irlandais qui ont apporté avec eux la tradition d’Halloween aux Etats-Unis. Très célébrée outre-mer, elle l’est peu chez nous en France. Mais pas de panique, nous avons plein d’événements près de chez vous pour l’occasion.

Halloween dans un lieu de légende

Fougères et son château, ce lieu chargé d’histoire est idéal pour l’événement. C’est même deux événements que propose le château à l’occasion d’Halloween !

Murder Party

Le premier il ne faut pas traîner car c’est ce mardi 27 octobre à partir de 18 heures.

Tremblez et jouez en famille au château, une activité proposée par le service patrimoine de la ville. Murder Party vous propose de résoudre en équipe un meurtre commis au château. A vous de mener l’enquête dans les tours et sur les courtines de la forteresse. 

Inscription et réservation au 02.99.99.79.58 ou par mail à : chateau@fougeres.fr

8€ par personne, sauf si vous avez moins de 12 ans, là ça sera gratuit bien sûr !

Contes à faire peur

Cette fois-ci ça se passe le 30 octobre, aussi au Château de Fougères !

Venez écouter les histoires terrifiantes de Mélody et tremblez de peur… Feux-follets, sorcières et fantômes se succéderont dans ses contes, contés en musique. 

Pour réserver votre place c’est aussi au 02.99.99.79.58 ou par mail à: chateau@fougeres.fr

8€ par personne, sauf si vous avez moins de 12 ans.

Parc et activités thématiques

Plusieurs parcs ont revêtu leurs costumes d’Halloween pour vous accueillir durant les vacances de la Toussaint. L’occasion parfaite de découvrir ou redécouvrir ces lieux sous un autre regard !

Nous avons parlé, dans notre sélection pour les vacances, d’Enigma Parc. Du 19 au 31 Octobre les Six Trouilles reviennent pour la 5ème fois vous terrifier et vous proposer pleins d’activités variées, plus d’informations sur leur page dédiée :

Mais ce n’est pas tout. Comptez aussi sur le Château de la Bourbansais à Pleugueneuc.

Du 19 au 31 octobre une chasse au trésor est organisée tous les jours ! Venez aider la sorcière à retrouver les ingrédients de sa potion magique. Par ailleurs, le 31 sera un jour particulier avec des animations spécial Halloween, atelier et stand de maquillage.

Du côté de Saint-Malo, le Micro-Zoo propose une visite sur le thème d’Halloween pendant toutes les vacances de la Toussaint. Même leur site internet nous fait peur !

Si si, venez voir et connaître tous les détails ici : 

A la maison

Il existe de nombreuses activités à faire à la maison sur le thème d’Halloween. Cuisiner des yeux de sorcières, des fantômes en pâte brisé ou bien aussi du découpage et de l’origami thématique. Nous vous parlions de la légende de Jack O’Lantern et la réalisation d’un atelier DIY lanterne d’Halloween ici aussi.

Bref, vous l’aurez compris, il y a de quoi avoir peur durant ce mois d’octobre !

La sélection Alors, on y go pour les vacances

Nous vous avons préparé une sélection pour les vacances de la Toussaint aux petits oignons. Car fin Octobre ne rime pas qu’avec pluie et changement d’heure… Entre Halloween, couleurs automnale et soirée Netflix-plaid-chocolat chaud, c’est le moment parfait pour en profiter en famille.

La sélection en 5 idées

Un après-midi au grand air avec le géocaching

La sélection commence par une activité que nous avons découvert il y a peu mais que nous adorons totalement. Nous vous en parlions d’ailleurs déjà dans cet article :

Grâce à l’application “Trésors de Hautes-Bretagne” vous partez à la chasse aux trésors partout en Ille-et-Vilaine. Nature, culture, découverte, urbain, il y en a pour tous les goûts.

Imaginez donc partir à la recherche d’indices au cœur d’une forêt aux feuilles rougies par l’automne avec l’énigme “Brocéliande Autrement” par exemple. On est bien dans le thème de la saison avec ça. Mais pensez à télécharger la fiche avant de partir si vous allez dans un lieu où la connexion internet peut être limitée. On sait de quoi on parle, ça nous est arrivé la dernière fois à Combourg…

Faites-nous un retour de votre expérience si vous essayez !

main tenant un smartphone avec l'application trésors de haute bretagne ouverte

Résolvez des mystères en famille à Enigma Parc

Et oui car en octobre il ne fait pas beau tous les jours… C’est un fait.

Alors que diriez-vous d’un parc en intérieur d’énigmes et de parcours de type labyrinthe ?

C’est ce que propose Enigma Parc à Janzé ! Tels des précurseurs des Escape Game, Enigma Parc est né en 2006 et propose 12 univers thématiques d’épreuves collectives, de réflexion et d’orientation. Prévoyez au moins 3 heures sur place !

L’Espace des sciences et le Planétarium

On continue de se creuser les méninges de façon tout aussi ludique avec l’Espace des sciences aux Champs Libres à Rennes.

Conférences, expositions, mais aussi le “Laboratoire de Merlin” pour jouer avec les lois de la nature à travers de nombreuses expériences.

C’est un espace dédié aux mathématiques, à la mécanique, l’optique, l’air, l’énergie, le mouvement. En créant une tornade, en défiant les lois de la physique, en expérimentant, le savoir et l’imagination se combinent pour un moment récréatif.

Et nous n’oublions pas le Planétarium qui se trouve au sein des Champs Libre avec ses nombreuses séances, guidées par un médiateur. Pour un moment en famille avec de jeunes enfants nous vous conseillons les séances “1,2,3 soleil” qui reprendra les grandes lignes pour mieux comprendre le ciel et les astres qui nous entourent.

En sortant vous n’aurez qu’un espoir, que la nuit soit sans nuage pour regarder les étoiles !

Retrouvez toutes les information sur l’Espace des sciences et les horaires ici :

Ateliers à la maison DIY

On a rencontré Justine de My Little Tambouilles la semaine dernière qui propose de réaliser des ateliers de créations cosmétiques éthiques à la maison.

Seul ou à plusieurs, il y a de nombreuses fiches produits sur son site internet, on vous en dit plus dans cet article :

La Nuit des Châteaux

Pour finir cette petite liste d’idées d’activités pour les vacances on vous propose un temps de magie et d’émerveillement nocturne.

Le samedi 24 Octobre a lieu la deuxième édition de “La Nuit des Châteaux” un événement qui met en lumière les châteaux de France. En Ille-et-Vilaine l’événement concerne le château de “La Ballue” à Bazouges-la-Pérouse et le château de “la Bourbansais” à Pleugeuneuc.

Venez voir ces jardins éclairés aux lueurs de bougies ou admirer un bal de rapaces nocturne avec pour toile de fond de magnifiques châteaux.

Plus d’information sur l’événement sur :

Et Halloween alors?

On vous le garde pour un article spécial Halloween la semaine prochaine. Au programme: contes à faire peur, soirées thématiques et autres citrouilles !

Sinon vous pouvez aussi nous suivre sur notre page Facebook ou sur la newsletter afin d’avoir pleins d’autres idées d’activités.

Les ateliers éthiques de My Little Tambouilles

Aujourd’hui nous avons la chance de rencontrer Justine de My Little Tambouilles pour nous parler de ses ateliers cosm’éthik. Restez jusqu’à la fin, Justine nous livre une chouette recette Do It Yourself à faire chez soi !

My Little Tambouilles c’est quoi au juste ?

Alors, on y go : Merci de prendre ce temps d’échange avec nous Justine pour parler de My Little Tambouilles ! Peux tu nous décrire ton activité ?

My Little Tambouilles : Pour commencer, My Little Tambouilles est une association à but non lucratif de loi 1901 créée en avril 2018. Venant du monde associatif et soucieuse de l’environnement, j’ai eu la volonté de sensibiliser un maximum de personnes à une consommation de cosmétiques et produits ménagers plus raisonnée et respectueuse de l’environnement. Je me suis donc formée en 2017 par le biais de l’institut du Dr Humana pendant un an. J’ai également choisi ce statut pour proposer des ateliers à prix accessibles à tout public. 

Alors, on y go : Quelles offres proposes-tu ?

My Little Tambouilles : Je propose des ateliers de fabrication de cosmétique bio et artisanale et de produits ménagers à domicile, en boutique bio, en entreprise…etc Je propose également du coaching pour aider à passer à la cosmétique bio. 

Alors, on y go : Et comment faut-il faire pour réserver un atelier? 

My Little Tambouilles : Pour les ateliers privés à domicile, cela passe d’abord par un premier échange par mail, disponible sur mon site internet, puis le paiement s’effectue via une billetterie en ligne sécurisée. Pour les ateliers publics, tout passe par la billetterie en ligne sécurisée Hello Asso. On retrouve tous les événements à venir sur ma page Facebook.

Alors, on y go : Dans quelle ville trouve- t-on My Little Tambouilles ? Et si tu devais nous donner un coin secret à côté de chez toi, lequel nous recommanderais-tu ?

My Little Tambouilles : On retrouve les ateliers à Rennes mais aussi partout en Ille et Vilaine. Difficile de choisir un endroit mais mes endroits favoris sont la Droguerie Zéro déchet Mamie Mesure, Natural Boutique Rennes et le Dépôt vente C’est l’histoire de à Domloup. 

Les bons plans de Justine

Alors, on y go : Quel est ton plus grand souhait quand les gens viennent te voir ?

My Little Tambouilles : Mon plus grand souhait est que les participants repartent avec l’envie de changer leur mode de consommation envers la cosmétique et les produits ménagers. En effet, on pense que c’est compliqué alors qu’il est possible de réaliser des recettes très simples. Dans la cosmétique maison, l’une des valeurs importantes pour moi est de fabriquer de façon raisonnée avec le moins d’ingrédients possibles. 

Alors, on y go : Qu’aimes-tu faire quand tu réussies à te dégager du temps ?

My Little Tambouilles : Je consacre quasiment tout mon temps libre aux ateliers, à la cosmétique maison. J’aime réfléchir à de nouveaux projets, tester de nouvelles recettes, collaborer avec de nouveaux partenaires. Et pour me reconnecter à moi même je ne loupe jamais mon cours de YOGA du mardi soir 🙂 

Passons à l’atelier DIY: La recette de base du Shampoing solide

Dans cette volonté de mieux consommer, le choix du shampoing solide est un des leviers les plus accessibles à tous. En effet, il pourrait réduire le gaspillage puisqu’il permet de faire près de 50 shampoings (pour un morceau de 100 grammes) soit l’équivalent de près de trois flacons plastiques.

My Little Tambouilles nous confiait que pour de nombreuses personnes cela paraît complexe, pourtant 5 ingrédients suffisent à cette réalisation !

  • 60 g Tensioactif SCI, c’est l’ingrédient indispensable. Autrement dit Sodium Cocoyl Isethoniate, c’est un dérivé de l’huile de coco. C’est le tensioactif, le plus doux. Il va permettre de laver vos cheveux grâce à son pouvoir lavant et moussant. Sa particularité est qu’il est entièrement biodégradable.
  • 10 g poudre de plante, ici Justine choisit le Shikakai
  • 20 g d’huile végétale, le choix se porte sur l’huile végétale d’avocat pour son côté nourrissant, fortifiant, brillant et favorisant la pousse des -cheveux.
  • 15 à 20 gouttes d’huile essentielle, cette fois on part sur l’ylang-ylang car elle fortifie et fait briller les cheveux. Ainsi que pour son odeur exotique.
  • 10 g d’eau.

C’est parti pour la pratique

Pesez le SCI, la poudre de plante, l’huile végétale et l’eau. 

Placez votre bol au bain marie et laissez fondre la préparation en mélangeant avec un mini fouet jusqu’à obtention d’une pâte bien lisse et homogène. En fonction de la poudre de plante utilisée, vous devrez peut-être ajouter un peu d’eau.

Retirez ensuite du bain marie et ajoutez l’huile essentielle de votre choix. Si vous ne souhaitez pas ajouter d’huile essentielle, vous pouvez ajouter une fragrance naturelle pour parfumer votre shampoing.

Mettez rapidement la préparation dans des moules en silicone. Puis placez là au congélateur 15 minutes.

Enfin, retirez-la du congélateur, démoulez les shampoings puis laissez sécher à l’air libre pendant 48h avant de les utiliser.

Vous pouvez bien sûr adapter la recette avec une poudre de plantes plus en adéquation avec vos cheveux ainsi que l’huile végétale et l’huile essentielle.

Infos pratiques de My Little Tambouilles

J’espère que ce petit atelier vous donnera envie de vous lancer.

N’hésitez pas à contacter My Little Tambouilles sur son site internet pour en savoir plus ou bien même réaliser un atelier avec Justine !

Retrouvez également Justine sur Facebook & Instagram (@my_little_tambouilles) pour suivre son actualité et ses astuces au quotidien.

Si vous cherchez d’autres idées pour occuper vos loisirs c’est par ici aussi :

Atelier DIY en cuisine avec le gratin de courges

Et si on se faisait un petit atelier en cuisine sur notre temps libre ? En solo ou à plusieurs, c’est une activité idéale à réaliser à la maison. Qui plus est, ça fera aussi un super repas à partager à table le soir !

Recette de cuisine transmise par Citrouilles & Co

Pour l’atelier cuisine du jour, l’association Citrouilles & Co nous a donné une super recette : délicieuse et gourmande. Mais avant toute chose, présentons les:

L’association  existe depuis 6 ans et propose chaque automne la vente de citrouilles et autres cucurbitacés à Plesder et alentours. L’ensemble des bénéfices est reversé au Téléthon.

En 2018 nous avons assisté à la Fête du Barouf, un concert créé par l’association en partenariat avec la ville de Plesder. L’année 2020 devait être l’année de leur deuxième édition. Néanmoins la situation sanitaire oblige l’édition à dû être déplacé. Nous les retrouverons sûrement en 2021 et aussi sur la future plateforme Alors, on y go! 🙂

Voici la page Facebook de l’association pour en apprendre un peu plus sur eux :

Au tour de l’atelier de cuisine

Citrouilles & Co c’est des citrouilles, mais pas que ! Bon c’est vrai que le titre de l’article dévoilait déjà toute surprise sur le plat. Il restera celle culinaire à la fin du repas !

La recette de notre atelier “Do It Yourself” (DIY pour les intimes) s’intitule: Gratin de courges spaghetti à l’italienne. Et en plus c’est un plat parfaitement de saison, Alors, on y go ?

N’hésitez pas à nous faire un retour de votre réalisation.

Si vous cherchez une autres activité à réaliser, laissez vous tentez aussi par l’origami, idéal pour un temps relaxant :

Et si on se mettait à la couture ?

Quand j’étais petite j’adorais jouer dans la pièce secrète de ma grand mère, couturière de profession. C’était une pièce colorée de mille et une couleurs apposées sur les tissus et autres rouleaux. Le mannequin nu attendait, là dans l’angle de la pièce, d’être vêtu d’une nouvelle création.

Comment pouvait elle réaliser de si belles créations en partant de si peu ? Comment arrivait elle à imaginer tout ça ?

Un peu plus grande maintenant, c’est avec envie que je souhaite commencer mes première réalisations, Alors, on y go ?

A la rencontre d’Elisabeth Douet de l’atelier l’aiguille creuse.

Perdue dans mes questionnements, il me fallait les conseils d’Elisabeth Douet, passionnée et passionnante couturière de l’atelier l’Aiguille Creuse !

Alors, on y go: Merci Elisabeth du temps que tu nous accordes à nous aiguiller. Tu es la créatrice de l’atelier l’Aiguille Creuse, c’est un nom qui me parle d’ailleurs, ça vient d’où ?

Elisabeth: C’est un clin d’œil en lien avec le titre d’une aventure d’Arsène Lupin.

Alors, on y go: La couture c’est une passion pour toi car il me semble que tu as fais des études dans un autre secteur d’activité, d’où vient cette passion ?

Elisabeth: En effet, j’ai un diplôme d’Ingénieur en Agriculture. Ma passion pour la couture remonte à bien loin, ma mère et mes grands-mères m’ont initiée lorsque j’étais enfant. Je m’y suis sérieusement remise à la naissance de mes enfants (mon aînée a maintenant 18 ans).

Alors, on y go: Que propose-tu comme offres à travers ton atelier ?

Elisabeth: L’idée est de transmettre mes connaissances à tous ceux qui veulent se mettre à la couture. De la découverte de la machine à coudre à la réalisation de petits ouvrages jusqu’à l’accompagnement de projets plus complexes. Je mets à disposition des plus grands débutants tout le matériel nécessaire.

Alors, on y go: As-tu une zone géographique de prédilection ? Ou bien même des horaires types pour les ateliers ?

Elisabeth: J’habite à Châteaugiron, et je peux me déplacer avec mon atelier ambulant autour de Châteaugiron dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres. Actuellement, les ateliers auront plutôt lieu dans la journée, car j’interviens dans une association plusieurs soirs par semaine.

Alors, on y go: Il me semble que la réservation se fait par téléphone de préférence, non ? Existe t’il d’autres moyens ?

Elisabeth: Pour réserver un atelier, il faut me contacter par mail ou par téléphone, afin de prendre rendez-vous. Il est toujours préférable d’échanger par téléphone pour préparer l’atelier pour que la séance corresponde au mieux à ton souhait.

Et si on se lançait ?

Alors, on y go: Si je devais commencer la couture, de quel matériel aurais-je besoin ?

Elisabeth: Rien du tout ! Je fournis tout ce dont tu auras besoin : machine à coudre, nécessaire de couture, fourniture pour les petits projets.

Alors, on y go: Quel est, pour toi, le parfait premier projet à réaliser ? Est-ce long ?

Elisabeth: Il n’y a pas de parfait premier projet ! Tu peux commencer par des objets simples et rapides à réaliser (en 2h – 2h30), comme des lingettes démaquillantes, une petite corbeille bric à brac, un tote bag… ou se lancer directement sur un projet de plus longue haleine qui nécessitera plusieurs séances.

Alors, on y go: D’autres conseils que j’aurais oubliés ?

Elisabeth: La couture est accessible à tous, il faut en avoir envie, et savoir que la réalisation d’un objet (accessoire, vêtement…) peut demander un peu de temps.

Il y a plus qu’à, comme on dit !

Encore un grand MERCI à Elisabeth, de l’atelier l’Aiguille creuse, pour le temps qu’elle nous accorde. 

Après cela je ne peux plus me défiler, il ne me reste plus qu’à imaginer, créer, réaliser et prendre plaisir. A mon tour d’avoir ma pièce secrète !

N’hésitez pas à jeter un petit (ou grand) coup d’oeil à l’atelier d’Elisabeth

Pourquoi pas essayer aussi en journée la semaine à Châteaugiron et ses alentours

Retrouvez aussi d’autres inspirations au pays de Châteaugiron sur le blog !

Atelier DIY avec l’origami “Grue”

“Mais c’est quoi ce titre tiré par les cheveux ?”.Oui c’est vrai, mais ça sonne bien et chez nous on adore. Alors, on y go ? Pour un temps en famille avec les enfants ce dimanche matin, ou pour une activité déconnectant, l’origami est parfait !

Savez-vous d’où vient l’art de l’origami ?

L’origami, provenant de “Oru” (plier) et “Kami” (papier) s’est développé au Japon vers 1600, durant l’époque Edo.

Cela consiste à former des animaux, plantes ou bien objet à partir de pliage de papier divers et variés (les pliages et les papiers, les deux quoi).

A l’origine l’origami était très utilisée pour les cérémonies shintoïstes mais a fini par trouver une place importante au fil du temps pour la décoration, notamment de table et de bouteilles de sake au Japon puis les ateliers créatifs (#DIYpower) !

L’origami traverse les temps et serait l’un des plus anciens art populaire puisqu’il proviendrait d’un ensemble plus large de travail du papier comprenant aussi le coupage et collage.

Les premières traces se retrouvent dans la dynastie des Han de l’ouest (-202 -9) en Chine et aurait été transmise par des moines bouddhistes en pèlerinage sur les terres japonaises.

Voici une petite partie de l’histoire de cet art poétique.

Nous vous laissons admirer le travail remarquable de Gonzalo, un maître du pliage, sur son profil Flickr :

Les rêves de Sadako Sasaki

L’origami le plus connu est sûrement la grue. Mais avant d’essayer, on va reprendre une touche d’histoire.

Connaissez-vous Sadako Sasaki ? Nous avons découvert son histoire lors d’un arrêt à Hiroshima, au Japon. Oui je vous raconte ma vie, mais promis, ça sera rapide.

Une légende japonaise raconte que “Quiconque plie mille grues en papier verra son vœu exaucé”. Ce fut un rêve que voulu réaliser Sadako Sasaki, une enfant exposée aux radiations de la bombe atomique d’Hiroshima. Néanmoins, Sasaki mourut en 1955 à l’âge de douze ans, après avoir plié 644 grues en papier…

Ses compagnons de classe décidèrent de terminer les grues manquantes et les exposèrent avec la statue de Sasaki au parc de la paix d’Hiroshima. Depuis ce temps, elles sont synonymes de paix.

Un tuto pour réaliser une grue à la maison

Voici un petit tuto DIY pour faire l’origami Grue grâce à la chaîne Youtube de “Basteln”:

Il y en a plein plein d’autres si vous y prenez goût, quant à la grue il n’en restera plus que 999 pour exaucer vos voeux !

Alors, vous vous en sortez ? 🙂

Si vous préférez sortir et profiter d’un brin de soleil en famille, on vous parle d’une superbe promenade au Château des Pères ici: