Atelier DIY Jack O’lanterne pour Halloween

Vous connaissez tous la fameuse citrouille d’Halloween ? Celle qu’on évide et que l’on sculpte d’un visage grimaçant éclairé par une bougie. L’un des emblèmes phares de cet évènement… Sachez qu’à la base c’était un navet ! Ou plutôt la lanterne de Jack Stingy éclairant son chemin d’errance. Découvrons cette légende d’Halloween.

La légende d’Halloween de Jack O’Lantern

L’histoire de Jack Stingy

Cette légende d’Halloween est celle de Jack Stingy, maréchal ferrant, avare, ivrogne, manipulateur et méchant.

Il est dit qu’un soir dans une taverne, Jack Stingy rencontra le diable. Ce dernier, comme à son habitude, tenta de convaincre Jack de lui laisser son âme en échange de faveurs diaboliques. Sur le point d’accepter, Jack demanda alors au diable de lui payer un dernier verre. Le diable, après hésitation, se transforma en pièce de six Pence afin de payer le tavernier. Mais au lieu de cela, Jack s’empara prestement de la pièce et l’a mise dans sa bourse. Celle-ci contenant une croix d’argent emprisonna le diable qui ne pouvait plus se transformer à nouveau…

Jack obtient donc du diable une faveur : celle que le malin ne vienne pas lui réclamer son âme durant les dix prochaines années. Le diable accepta et retourna bredouille en enfer.

Dix ans s’écoulèrent pour Jack avant qu’il ne recroise le chemin du diable venu lui réclamer son dû. Sur une route de campagne il était là, attendant l’âme de Jack. Alors, réfléchissant à vive allure Jack lui demanda une dernière faveur : “Je vais venir, mais d’abord, pourrais-tu cueillir une pomme de cet arbre pour moi ?”. Le diable grimpa à l’arbre et s’accrocha aux branches pour récupérer une pomme. Jack profita du moment pour sortir son couteau et graver une croix sur l’arbre, emprisonnant donc de nouveau le diable.

Sans solution, ce dernier accepte la proposition de Jack : ne plus jamais réclamer son âme…

Ce n’était que partie remise

A la mort de Jack, l’entrée au paradis lui fut refusée à cause de sa vie d’ivrogne et de malice. Quant aux portes de l’enfer, le diable lui refusa également en lui rappelant sa promesse, celle de ne jamais réclamer son âme. Jack réussi néanmoins à convaincre le diable de lui laisser un bout de charbon des enfers pour éclairer son chemin dans le noir.

Il plaça alors le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et se vit condamner à errer sans but jusqu’au jour du jugement dernier. Chaque année il réapparaît le jour de sa mort : à Halloween. Alors que pensez-vous de cette légende d’Halloween ?

Navet ou citrouille ?

La légende provient d’un vieux conte irlandais et les premières traces écrites de Jack O’Lantern datent de 1700. Néanmoins, il y a fort à parier que cette légende soit plus ancienne et appartiendrait aux traditions transmises oralement.

L’habitude irlandaise de creuser des lanternes dans des navets se perdit petit à petit.

Suite à une grande famine et pénurie alimentaire, de nombreux irlandais partirent en Amérique entre 1845 et 1850, entraînant avec eux leurs contes et traditions. Mais sur place le navet était rare, à l’inverse de la citrouille, qui plus est ce creuse mieux !

Atelier DIY d’Halloween

Maintenant que nous savons tous d’où vient la légende, à nous de réaliser nos plus belles décorations pour Halloween !

C’est une activité idéale à faire en famille avec les enfants, alliant activité manuelle et légendes.

Le matériel à prévoir

  • courge Jack O’Lantern
  • couteau
  • crayon à papier
  • feutre
  • cutter de scrapbooking
  • bougie chauffe-plat

Etape 1 : préparer la lanterne

Pour réaliser cet atelier, il est plus pratique de trouver une courge spéciale Jack O’Lanterne parce-qu’elle est déjà pratiquement vide.

Nous allons commencer par la laver et à l’aide d’un couteau on va retirer son chapeau puis l’évider.

Etape 2 : dessiner dessus

Ensuite, on va la personnaliser ! Il y a de chouettes inspirations de dessins sur Pinterest pour trouver quel visage grimaçant nous allons faire. Armés d’un crayon puis d’un feutre, nous avons dessiné dessus.

On dessine au crayon puis on repasse au feutre quand on est satisfait

Etape 3 : réaliser les découpes

Avec un cutter de scrapbooking, nous allons donner vie à notre citrouille en suivant notre dessin.

Etape 4 : ajouter une bougie

On finit notre œuvre en ajoutant une bougie de type chauffe-plat et éteint les lumières. Wahou ! Bon notre citrouille est plutôt mignonne qu’effrayante.

Vous êtes à la recherche d’autres idées d’activités pour les vacances de la Toussaint ? On a ce qu’il vous faut par ici :

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Retour en ligne
Voir tous les commentaires
Khalex
Khalex
7 mois il y a

😯 super interessant et bonne explication de decoupe

Steeve
Administrateur
7 mois il y a
Répondre à   Khalex

Merci pour le commentaire! N’hésitez pas à partager votre « Jack O’lantern » si vous en avez fait une aussi :).